Avis public AR 02/2023/ARIBiotech/INSTM pour la sélection d'un personel technique en Harmonisation et validation des méthodologies de travail pour le compte du projet ARIBiotech .

 

Avis 

 

Dernière modification le vendredi, 24 février 2023 13:21

 

 Avis public AR/2023/ARIBiotech/INSTM pour la sélection d'un personel technique en extratction des ingredients à partir des déchets marins  pour le compte du projet ARIBiotech .

 

Avis 

 

Dernière modification le vendredi, 24 février 2023 13:21

Baisse exceptionnelle du niveau de la mer en Méditerranée :  Paroxysme aujourd’hui

 

En plusieurs endroits de la Méditerranée le niveau de la mer a baissé de plusieurs dizaines de centimètres. Les raisons de cette baisse sont multiples mais c’est leur coïncidence qui a engendré cette situation dite exceptionnelle.

D’abord, comme chaque année le niveau de la mer en Méditerranée baisse durant ces mois de fin d’hiver suite à la contraction des eaux marines devenues froides. Cette baisse annuelle est en partie camouflée par un rehaussement que permettent les dépressions qui caractérisent aussi cette période. Le manque de pluie y contribue aussi, mais à moindre degré ; la mer se contracte d’avantage car sa salinité est augmentée par le manque d’eau douce.

La marée peut engendrer une baisse supplémentaire du niveau de la mer, mais durant certaines heures de la journée, la période de marée basse.

 

En cette période de baisse annuelle du niveau de la mer une pression atmosphérique très forte s'est installée au centre de la Méditerranée. Pressées par cette pression les eaux de la Méditerranée finissent par s’échapper vers l’Océan Atlantique à travers le détroit de Gibraltar. Le manque de pluie y a aussi contribué. La marée très forte (des coefficients dépassant 100) durant cette période a fait que durant les phases de basse mer les niveaux atteignent des valeurs extrêmement basses.

C’est aujourd’hui qu’aura lieu la variation de la marée la plus forte et donc éventuellement (si les fortes pressions persistent) le niveau de la mer le plus bas, vers midi à Gabès, vers 07H00 à Monastir et vers 04H00 (puis 16H00) à La Goulette.

 

L’effet de la marée et donc la baisse spectaculaire observée durant certaines heures de la journée diminueront progressivement durant les prochains jours et s’estomperont d’ici une semaine mais la baisse moyenne du niveau pourra persister, certes moins spectaculaire, tant que l’anticyclone est présent.

 

Cette baisse peut avoir un certain impact sur le vivant ne pouvant pas survivre en dehors des eaux marines durant une période prolongée.

 

Les prédictions statistiques à long termes laissent penser qu’un changement radical aura lieu en mars.

 

Pr. Ali Harzallah

Laboratoire Milieu Marin - INSTM

21/02/2023

Dernière modification le mardi, 21 février 2023 11:21

 

Avis public pour la sélection d'un Technicien Supérieur dans le cadre des programmes de recherche Caractérisation et Atténuation des Pathogènes Aquatiques et Interactions Aquaculture - Environnement CAPAIA .

 

Avis 

 

Dernière modification le lundi, 20 février 2023 13:39

 

Avis public pour la sélection d'un Technicien Supérieur dans le cadre des programmes de recherche exécutés au sein de l'institut National des Sciences et Technologies de la Mer:  PRIMA Section II  FishPhotoCat

 

Avis 

 

Dernière modification le lundi, 20 février 2023 13:36

 

Avis de recrutement pour la sélection d'un cadre technique chargé de la base de donnée et du système d'information géographique du projet MED4EBM.

 

Avis 

 

Dernière modification le vendredi, 10 février 2023 09:31

 

 Appel pour la sélection d'un ingénieur Electronique et Instrumentation Marine pour l'assistance à la gestion du projet Cleaning Litter By Developing and Applying Innovative Methods in European Seas (CLAIM).

 

Appel

 

Dernière modification le jeudi, 09 février 2023 15:46

 

L’un des objectifs spécifiques du projet COQ_EPReS (Les ressources de coquillages des côtes tunisiennes : évaluation des Potentiels d’exploitation, Repeuplement et aspects zoo-Sanitaires) consiste à la production de naissains de palourde (القفالةVenerupis decussata (=Ruditapes decussatus) en écloserie des mollusques bivalves (INSTM, Centre de Monastir) et leur ensemencement dans un site potentiel de collecte, touché par l’effondrement du stock naturel.

Dans le cadre de ce projet, l’équipe Conchyliculture du Laboratoire Aquaculture de l'Institut National des Sciences et Technologies de la Mer (INSTM) en collaboration avec le Laboratoire des Sciences Halieutiques ont réussi les premières opérations de repeuplement d'un site pilote à Oued Maltine (Sfax, S4) à travers des opérations d’ensemencement.

En effet durant les années 2021 et 2022, un nombre total de 30 milles naissains ont été ensemencés dans différentes parcelles et à différentes densités (de 150/m2 à 2000/m2couvrant une surface de 50 m2. Le site concerné est gardé, les sorties sur terrain ont permis de suivre la croissance linéaire et pondérale des naissains, la survie et les paramètres environnementaux.

Durant une année de suivi, les deux premiers lots de naissains ensemencés le mois de décembre 2021 de taille 5,8 et 7,8 mm ont atteint respectivement 25,9 et 29,7 mm avec un taux de survie de 36,4%.

Cette réussite ouvre des perspectives prometteuses pour contribuer à la régénération des stocks effondrés dans tous les sites potentiels d’exploitation de cette espèce en Tunisie et relancer ainsi cette filière qui présente un intérêt socio-économique fort intéressant.

Nous saisissons cette occasion pour remercier l’IRESA pour le financement de ce projet et pour sa contribution significative à sa réussite.  

 

 

 

 

Dernière modification le lundi, 06 février 2023 09:47

Avis public de sélection d'un gestionnaire contractuel pour la gestion des activités du Laboratoire B3Aqua

Avis

 

Dernière modification le vendredi, 03 février 2023 11:12
Le projet COMMON  financé par le programme ENI CBC Med est fier d'annoncer sa prochaine conférence finale, qui se tiendra du 7 au 8 février 2023 à l'hôtel Carthage Thalasso, Tunis. La conférence de clôture est organisée par l'Institut National des Sciences et Technologies de la Mer -INSTM, avec le soutien du bénéficiaire principal du projet Legambiente Onlus et le reste des partenaires.
 
 
 
 
 

 

Dernière modification le mardi, 31 janvier 2023 10:40

A propos de nous

Institut National des Sciences et Technologies de la Mer I.N.S.T.M

28 rue du 2 mars 1934 - 2025 Salammbô

      :   (+216) 71 730 420

Direction générale : 71 730 548
Secrétariat général : 71 734 044

: (+216) 71 732 622